Les RMLL

Les rencontres Mondiales du Logiciel Libre

rmll_250x250

https://2014.rmll.info/Historique-des-RMLL

https://2014.rmll.info/IMG/pdf/rmll2014_montpellier_dossier_presse.pdf

https://www.univ-montp2.fr/lum2/actualites-de-l-um2/5418-15e-edition-des-rencontres-mondiales-du-logiciel-libre

https://www.univ-montp2.fr/entreprise-menu-principal/actualites/5427-table-ronde-logiciels-libres-utilisation-et-valorisation-dans-le-cadre-de-la-recherche

Depuis 2000 chaque année en juillet des milliers de libristes (des professionnels, des amateurs, des débutants …) se rencontrent durant une semaine. Le village du libre (autrement dit un village associatif avec ses 67 stands) vous présentera de nombreuses associations :

https://2014.rmll.info/Participants

Des centaines de conférences (ou d’ateliers) sont proposées gratuitement (il en a pour tous les niveaux) :

https://2014.rmll.info/schedule

Cette année à Montpellier (du 5 au 11 juillet 2014) les thèmes (et sous-thèmes) suivants seront proposés au public :

Société (dont les Formats ouverts, les Communs informationnels, la Géographie et l’Open Data)

Renaissance d’un référentiel d’interopérabilité par Pierre Jarillon

Le régime juridique de l’open data par Anne Cousin

Monnaies Libres et Monnaies non-libres par Stéphane Laborde

http://opendatafrance.net/le-programme-de-lopen-data-week-se-dessine-dans-le-cadre-des-rmll-2014/

Collectivités, Entreprises et Logiciel Libre (dont les sous-thèmes : Juridique, économique, Modèles économiques, Outils de gestion d’entreprises)

Accessibilité, un marché en expansion : acteurs du Libre, préparez-vous ! par Armony Altinier

Culture, Arts et Médias (dont les sous-thèmes : Graphisme, Cinéma / vidéo, Musique, Jeux Video)

Éditer une interview vidéo avec des logiciels libres par Lionel Allorge

Développement logiciel

FusionForge – travail collaboratif libre et sécurisé par Roland Mas et Sylvain Beucler

Infrastructure, Admin Sys, Solutions Embarquées (dont les sous-thèmes: Systèmes d’exploitation, Périphériques mobiles, Administration système)

Brebis, le vérificateur automatisé de sauvegarde par Carl Chenet

Santé (dont les sous-thèmes : Accessibilité et Mobilité, Imagerie médicale, Systèmes d’information médicaux)

Le compagnonnage dans le projet Debian Med par Andreas Tille

Education (dont les sous-thèmes : Éducation populaire, Université pour tous, Bibliothèques et logiciel Libre)

Mon école 100% Logiciels Libres depuis dix ans par Jean Peyratout

Sécurité

Quand les chinois essaient de passer par la fenêtre par Eric Leblond

Internet

La non-neutralité de l’internet par Jean-François Morfin

Do it yourself

Brassez votre propre bière par Vincent Lagorsse

RMLL-Montpellier2014


Net neutrality

La neutralité du Net constitue sans le moindre doute une des grandes problématiques de l’Internet, problématique dont l’importance est cruciale pour la liberté d’expression (essentielle en démocratie cela va sans dire). Le simple fait que la majorité des ~grands~ medias lui accordent une place si réduite en dit long sur leur degré d’allégeance aux puissantes oligarchies financières. Laissons la parole à Tims Berners-Lee, Lawrence Lessig, Robert W. McChesney.

net_neutrality

The Internet is increasingly becoming the dominant medium binding us. The neutral communications medium is essential to our society. It is the basis of a fair competitive market economy. It is the basis of democracy, by which a community should decide what to do. It is the basis of science, by which humankind should decide what is true.
Let us protect the neutrality of the net.
– Tim Berners-Lee

Neutrality of the Net by Tim Berners-Lee

Net Neutrality: This is serious by Tim Berners-Lee

Without net neutrality, the Internet would start to look like cable TV. A handful of massive companies would control access and distribution of content, deciding what you get to see and how much it costs. Major industries such as health care, finance, retailing and gambling would face huge tariffs for fast, secure Internet use…Most of the great innovators in the history of the Internet started out in their garages with great ideas and little capital. This is no accident. Network neutrality protections minimized control by the network owners, maximized competition and invited outsiders in to innovate. Net neutrality guaranteed a free and competitive market for Internet content.
—Lawrence Lessig & Robert W. McChesney

http://www.francoisecastex.org/2014/04/paquet-telecom-internet-nest-pas-privatisable-2.html

http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2006/06/07/AR2006060702108.html

http://www.dailydot.com/opinion/verizon-fcc-net-neutrality-free-press/

http://www.timwu.org/network_neutrality.html

http://ecrans.liberation.fr/ecrans/2009/02/06/tout-le-monde-a-interet-a-transformer-internet-en-minitel_949005?page=article

https://fr.wikipedia.org/wiki/Benjamin_Bayart

http://www.agoravox.tv/actualites/technologies/article/interview-de-benjamin-bayart-sur-44896

https://www.laquadrature.net/files/CNNum-avis-sur-la-neutralite-du-net.pdf

https://mediakit.laquadrature.net/get.php?id=1374

http://www.laquadrature.net/files/LQDN-20100412-RapportNN.pdf

http://www.orange.com/fr/content/download/2360/24443/version/9/file/Net_Neutralite_position_Orange_avril_2013.pdf

Lire la suite


Merci à Pierre Larrouturou et Michel Rocard

lagauchenaplusdroitalerreur
LaGrandeTrahison


Flammarion

En 2014 la lecture de ces deux ouvrages publiés chez Flammarion et à la portée du plus grand nombre (des ouvrages que nous pouvons qualifier de vitaux puisque les problématiques abordées sont non seulement économiques mais aussi écologiques ) nous a véritablement redonné un très grand espoir : même en période de faible croissance il est possible de créer les conditions qui nous conduiront à nouveau à des taux de chomages faibles (comparables à ceux des trente glorieuses). Pierre Larrouturou et Michel Rocard – les auteurs – nous livrent une série d’analyses très pertinentes de la situation économique internationale et aussi un ensemble de propositions fort bien pensées pour sortir l’Europe de l’impasse dans laquelle les néo-libéraux l’ont conduite depuis près de trente quatre ans par une marche forcée que la doxa démocratique rejette avec de plus en plus de vigueur :

La gauche n’a plus droit à l’erreur par Michel Rocard et Pierre Larrouturou

La grande trahison par Pierre Larrouturou

http://www.babelio.com/livres/Larrouturou-La-grande-trahison/608304/extraits

Puisque des solutions existent en matière de création d’emplois (même avec des taux de croissance faibles) il nous faut dénoncer avec force l’aveuglement dont beaucoup d’économistes et d’hommes politiques de premier plan ont fait et continuent hélas à faire preuve … cet aveuglement est d’autant moins admissible qu’il frappe nombre de sociaux-démocrates. Chez les néo-libéraux et bien qu’ils s’en défendent il s’agit davantage d’une stratégie que d’un aveuglement ( une stratégie pour satisfaire essentiellement les intérêts du microcosme de la finance et de celui des multinationales auxquels la plupart des néo-libéraux doivent en grande partie leur élection ) .

Nous vous invitons à visionner un podcast d’une durée de 123 minutes : " Pour éviter le krash ultime ". Il s’agit d’une conférence remarquable et très tonique tenue par Pierre Larrouturou le 23 novembre 2011 à Bruxelles et qui est d’un réconfort inestimable pour tous ceux qui ne se résignent pas (nous en sommes) à la dégradation inéluctable de l’économie européenne.

cmaintenant


The tragedy of the commons

tragedy-of-the-commons

La plupart des ~grands~ médias sont vraiment à la traine (mais faut-il s’en étonner ?) pour porter à la connaissance du ~grand~ public des problématiques aussi essentielles que la théorie des biens communs et surtout pour critiquer le modèle de Garrett Hardin pour les biens non-rivaux ( voir le fameux article paru en 1968: the tragedy of the Commons). Le but principal de ce billet est donc d’attirer l’attention de nos lecteurs vers un article remarquable d’Hervé le Crosnier paru en septembre 2010 et toujours disponible en ligne (au format pdf) à cette adresse : http://france.attac.org/archives/IMG/pdf/le_crosnier_biens_communs.pdf
Article qu’il résume dans ces termes :
"La théorie des biens communs porte en général sur les ressources matérielles partagées et leur gouvernance. Cet article montre que les apports de cette théorie concernent aussi des biens que l’on imagine inépuisables, comme les biens­-connaissance. Face aux menaces d’enclosure, ou l’alignement de toutes les formes de connaissance sur la logique de la propriété intellectuelle, la théorie des biens communs confirme l’intuition de Roger T. Pédauque estimant que le savoir et le document résident d’abord dans les communautés qui les portent. Nous prendrons les exemples du mouvement des logiciels libres et celui des connaissances traditionnelles pour montrer la fécondité de l’approche par les communs. Les biens communs de la connaissance méritent de nouvelles approches de régulation, d’incitation et de valorisation économique et culturelle".

Abstract (version anglaise) :
"Theory of the Commons mainly concerns natural commons pool ressources and the way community manage them. This article show how this theory is also enlighting for digital goods that first appear as abondant public goods. In front of a second enclosure movement or the imposition of intellectual property framework over any form of knowledge creation, the Commons approach confirm the intuition of Roger T. Pédauque that any document primarily lie into the community that create, use and share it. We use the examples of the free software movement and the question of traditional knowledge to explain contradiction between the intellectual property approach and the commons’ one. The Knowledge commons need new forms of regulation, incentive and valorisation, both in the economic and cultural meanings."

http://www.lan02.org/2012/10/pauvrete-de-la-tragedie-des-communs/

http://www.fabula.org/actualites/p-dardot-chr-laval-commun-essai-sur-la-revolution-au-xxie-siecle_62512.php

http://questionmarx.typepad.fr/files/mauss-public-commun.pdf

https://we.riseup.net/assets/158987/Hardin-Trag%C3%A9dieDesCommuns.pdf

http://vecam.org/article1122.html

http://vecam.org/article1284.html

http://www.monde-diplomatique.fr/1997/02/QUEAU/7750

http://paigrain.debatpublic.net/?page_id=160

http://www.ilv-bibliotheca.net/librairie/internet_et_creation.html

http://networkcultures.org/_uploads/tod/TOD4_nocopyright.pdf

http://www.cs.dartmouth.edu/reports/abstracts/TR2007-606/

http://cfeditions.com/pedauque/ressources/feuillette_pedauque_fre.pdf

http://flashinformatique.epfl.ch/IMG/pdf/sp-12-page21.pdf

http://france.attac.org/archives/spip.php?article9864

https://en.wikipedia.org/wiki/Tragedy_of_the_commons

The Tragedy of the Commons
by Garrett Hardin – Science 13 December 1968

http://www.garretthardinsociety.org/articles/art_tragedy_of_the_commons.html

http://citeseerx.ist.psu.edu/viewdoc/download?doi=10.1.1.124.3859&rep=rep1&type=pdf

http://www3.unil.ch/wpmu/bases/2013/09/garrett-j-hardin-et-la-tragedie-des-biens-communs/

The tragedy of the commons in evolutionary biology

http://p2pfoundation.net/images/To_Whom_Does_the_World_Belong.pdf

http://law.duke.edu/pd/papers/boyle.pdf

http://ssrn.com/abstract=562301

http://www.wipo.int/pressroom/en/articles/2010/article_0028.html

http://spicyip.com/2008/07/traditional-knowledge-in-kerala-gods.html

http://www.indiaenvironmentportal.org.in/files/ipr2008.pdf

http://www.ip-watch.org/2010/01/14/un-report-indigenous-rights-ignored-in-global-ip-policy/

http://mitpress.mit.edu/books/understanding-knowledge-commons

http://onthecommons.org


La protection des données personnelles

1984-Big-Brother

Tout ou presque nous porte à croire que dans le monde numérique actuel nos données personnelles sont de plus en plus menacées. La menace ne concerne pas tant leur pérennité que leur réutilisation (à notre insu évidemment) à des fins commerciales ou inavouables. Une situation vraiment inacceptable puisque nous sommes à une écrasante majorité très attachés à la protection de nos données personnelles (et de notre vie privée bien entendu) . En 2013 les révélations d’Edward Snowden ont confirmé de façon éclatante le bien fondé des craintes d’une surveillance à très grande échelle du réseau des réseaux (internet) et des téléphones mobiles. Dans le monde actuel le nombre de traces laissées au quotidien par les utilisateurs d’une connexion à Internet, d’un téléphone mobile (ou un smartphone) ou d’une carte bancaire est vraiment trop excessif.
Alors que faire ?
Un premier pas consiste à soutenir les ONG qui à l’instar de Privacy International luttent au quotidien pour protéger notre "private life" et donc aussi nos "personal data". Evidemment
il nous faut continuer d’une part à inciter à une grande prudence tous les utilisateurs des réseaux sociaux et d’autre part à diffuser au mieux les informations pertinentes (voir en particulier les liens de ce billet).
– Rene Mages (ramix)

This is a pivotal moment for the right to privacy across the globe, and we must continue to educate citizens and policy-makers about the need to fortify legal protections, develop regulatory frameworks, and eradicate practices that unlawfully and disproportionately threaten privacy.
– Gus Hosein Executive Director, Privacy International February 2014

US wants to undermine privacy in TTIP negotiations by Ante Wessels (FFII)

http://www.latribune.fr/technos-medias/telecoms/20140225trib000817029/un-cable-va-relier-le-bresil-a-l-europe-pour-contourner-l-espionnage-americain.html

http://www.quechoisir.org/telecom-multimedia/internet/editorial-donnees-personnelles-main-basse-sur-la-vie-privee

https://fr.wikipedia.org/wiki/Privacy_International

https://www.privacyinternational.org/sites/privacyinternational.org/files/file-downloads/state-of-privacy_2014.pdf (il faut absolument lire ce rapport)

https://twitter.com/privacyint

https://www.privacyinternational.org/projects/eyes-wide-open

https://www.privacyinternational.org/subscribe-to-the-pi-mailing-list

http://www.dontspyonus.org.uk/pi

https://www.openrightsgroup.org/

https://twitter.com/openrightsgroup

https://fr.necessaryandproportionate.org/take-action/openmedia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Big_Brother

https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9v%C3%A9lations_d%27Edward_Snowden

https://fr.wikipedia.org/wiki/PRISM_%28programme_de_surveillance%29

http://www.01net.com/editorial/612882/mobilisation-pour-la-journee-europeenne-de-la-protection-des-donnees/

Big Brother Awards : le flicage a ses trophées

https://en.wikipedia.org/wiki/Data_privacy

https://fr.wikipedia.org/wiki/Donn%C3%A9es_personnelles

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichage_des_populations

http://www.youtube.com/watch?v=rEwf4sDgxHo

http://linuxfr.org/news/la-plus-grande-gpg-key-signing-party-approche

http://nosoftwarepatents.wikidot.com/gnupg

http://renemages.wordpress.com/nofacebook/

http://www.donneespersonnelles.fr/droit-a-l-oubli

http://www.slate.fr/story/83639/internet-europeen-merkel

http://www.greens-efa.eu/transatlantic-data-flows-and-the-trade-and-investment-partnership-ttip-11815.html

http://www.cil.cnrs.fr/CIL/spip.php?article1390

http://www.lemonde.fr/societe/infographie/2013/07/04/comment-la-dgse-collecte-et-stocke-l-ensemble-des-communications-electromagnetiques_3441931_3224.html

http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/08/06/bruxelles-repart-a-la-charge-sur-la-protection-des-donnees-personnelles_3458033_3214.html

http://commentbienvoter.com/la-france-parmi-les-pires-nations-deurope-en-matiere-de-libertes-individuelles/

http://www.cio-online.com/actualites/lire-le-droit-des-donnees-personnelles-en-pratique-3672.html

http://ec.europa.eu/justice_home/fsj/privacy/

http://ec.europa.eu/justice/data-protection/

http://ec.europa.eu/justice/newsroom/data-protection/news/131127_en.htm

835840


La protection des biens communs

Three_Forks_Commons

La protection des biens communs est devenue une urgente nécessité. L’une des principales raisons: le nombre invraisemblable de tentatives ~mercantiles~ pour s’approprier ce qui relève depuis la nuit des temps de la sphère non-marchande. Les cartels les plus puissants (dont les multinationales de l’agroalimentaire de la chimie et de la pharmacie évidemment) mettent tout en oeuvre pour imposer leur arrogante et inacceptable domination, en particulier s’inscrivent dans cette démarche conquêrante toutes les dérives en matière de propriété intellectuelle auxquelles nous assistons depuis au moins deux decennies et contre lesquelles nous luttons à la FFII depuis 1999. La plupart des liens de ce billet pointent vers des argumentaires tous plus pertinents les uns que les autres. En 2013 nous avons remercié publiquement quelques unes des personnes exceptionnelles qui nous ont ouvert les yeux (depuis mai 2003) sur cette menace diabolique et rampante (le plus souvent souterraine – par lobbies interposés) des temps nouveaux.
– Rene Mages (ramix)

http://capitalism3.com/files/Capitalism_3.0_Peter_Barnes.pdf

http://grit-transversales.org/IMG/pdf/Causecommune-CC-By-NC-ND.pdf

http://www.publicassets.us/commons/

http://www.grain.org/seedling_files/seed-04-01-7.pdf (trois pages inestimables)

http://renemages.wordpress.com/2014/01/01/les-semences-libres/

http://renemages.wordpress.com/2012/06/01/les-biens-communs/‎

http://www.bastamag.net/Les-communs-nous-offrent-davantage

http://blog.mondediplo.net/2012-06-15-Elinor-Ostrom-ou-la-reinvention-des-biens-communs

http://www.monde-diplomatique.fr/2011/12/MATTEI/47058

http://www.monde-diplomatique.fr/2005/10/AIGRAIN/12836

http://www.monde-diplomatique.fr/2000/01/QUEAU/13278

http://bienscommuns.org/blog/?p=1279

http://onthecommons.org/magazine/vision-architecture-more-sum-its-parts

http://onthecommons.org/work/commons-framework

https://twitter.com/OntheCommons

https://twitter.com/CrisisCommons

http://www.boell.de/sites/default/files/assets/boell.de/images/download_de/20101101_Report_Biens_Communs.pdf

http://www.boell.de/sites/default/files/assets/boell.de/images/download_de/20101029_Commons_Prosperity_by_Sharing.pdf

http://www.sciencemag.org/content/162/3859/1243.full

http://wiki.ffii.fr/wakka.php?wiki=LesBiensCommuns

http://blog.mondediplo.net/2008-11-30-L-eau-la-question-sociale-du-XXIeme-siecle

http://www.mondeentete.net/pdf/riccardo_petrella.pdf

Lire la suite


Les semences libres

seedfreedom

La protection des semences libres et des méthodes traditionnelles de l’agronomie est devenue une urgente nécessité. Jamais l’humanité n’a été confrontée à une menace aussi vitale, aussi grave : la confiscation à l’échelle planétaire par une poignée de multinationales des semences et la généralisation de l’usage des intrants chimiques. Il est bien connu que l’ignorance, l’arrogance et évidemment l’appât maladif du lucre génèrent systématiquement de grands maux : vouloir dominer la nature dans ce qu’elle a de plus fondamental pour la pérennité du monde vivant (aussi bien végétal qu’animal) nous conduira à un véritable désastre. Ne perdons jamais de vue que la logique marchande est hélas bien trop souvent d’une totale cécité dès lors qu’il s’agit de protéger la biosphère.

La sonnette d’alarme a déjà retenti : la disparition de très nombreuses colonies d’abeilles depuis la fin des années 1990. Un tel signal devrait soulever beaucoup plus de réactions fortes, des réactions d’opposition à la hauteur des enjeux. La plupart des liens de ce billet pointent vers des argumentaires tous plus pertinents les uns que les autres.

Nous nous devons de soutenir tous ceux qui luttent depuis des années pour faire barrage aux pratiques inacceptables de certaines multinationales de l’agroalimentaire et de la chimie : des paysans, des écologistes, des activistes dont le devouement et les compétences sont remarquables. Nous tenons à exprimer publiquement notre profonde gratitude à tous ceux qui nous ont ouvert les yeux sur cette menace diabolique des temps nouveaux.
– Rene Mages (ramix)

http://www.grain.org/es/article/entries/4809-declaration-de-yvapuruvu-lois-sur-les-semences-refusons-la-depossession

Conférence de Valentin Lacambre du 12 mai 2012 (durée 53 minutes).

http://scinfolex.com/2013/10/05/le-domaine-public-des-semences-un-tresor-menace/

http://semenceslibres.wordpress.com

http://www.semencespaysannes.org

http://www.kokopelli-semences.fr

http://www.graines-solaseeds.com

http://renemages.wordpress.com/2013/11/01/merci-jean-pierre-berlan/

http://www.amisdelaterre.org/Semences-L-Europe-veut-mettre-la.html

http://alter-lot.blogspot.fr/2013/10/le-domaine-public-des-semences-un.html

http://peres-blancs.cef.fr/guerre_semences.htm

http://actuwiki.fr/3/alimentation/27776/

Seeds are a common good. They are a gift of nature and the result of centuries of hard work of farmers around the planet who have selected, conserved and bred seeds. They are the source of life and the first link in our food chain.

This common good is in danger. European legislation has been increasingly restricting access to seeds in the past decades, with industrial agriculture becoming the dominant model of farming. Only seed varieties which fit this model may be marketed in the EU.

http://www.farmerseeds.org

The law of seed ( a 41 pages pdf )

http://seedfreedom.in/gallery/structure-of-seed-industry-an-infographic-by-phil-howard-asst-prof-michigan-state-uni/

http://www.youtube.com/watch?v=NZ2tJ35pWj4 podcast : le monde selon Monsanto

http://www.youtube.com/watch?v=eUd9rRSLY4A podcast : Seeds of death

http://www.monde-diplomatique.fr/2001/07/SINAI/15435

Habituées à dicter leur loi aux gouvernements, les sociétés transnationales doivent maintenant compter avec un éveil civique susceptible de contrecarrer leurs projets. D’où la prolifération des « codes de bonne conduite » et autres « chartes éthiques » dont elles se dotent pour occulter ce qui reste leur unique objectif : garder les mains libres à l’échelle planétaire en vue de créer toujours plus de « valeur » pour l’actionnaire.
C’est dans le secteur de l’agrochimie qu’elles rencontrent le plus d’obstacles : les organismes génétiquement modifiés (OGM) ne « passent » pas dans l’opinion, tout particulièrement en Europe, aucune étude scientifique n’ayant pu conclure ni à leur innocuité ni à l’absence de risques pour la biodiversité liés à leur dissémination accidentelle, ni même se prononcer sur leurs prétendus bienfaits.

Les grandes firmes du domaine, en premier lieu Monsanto, ont donc déployé une stratégie de contournement. Il ne s’agit pas de prouver que leurs produits ne présentent aucun danger, mais de les promouvoir comme autant de remèdes aux problèmes de malnutrition et de santé publique du tiers-monde et, surtout, comme une solution de rechange à un péril, certes bien réel, celui des pesticides. avec des campagnes publicitaires minutieusement élaborées et massivement financées, elles espèrent bien « retourner » les esprits récalcitrants.
par Agnès Sinaï, juillet 2001 , Le Monde Diplomatique


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.